Accueil

Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser.

PROCHAINS RENDEZ-VOUS 

 

 

Conférence prévision des séismes, 19 mai 2015

 ¤ Conférence de Vincent Maury, HELIOPARC PAU

 

Rencontre SNIM-URISBA au Maroc, 3-8 juin 2015

 ¤ Visites techniques à Tanger et Rabat

    dunes maroc

Prévision des séismes
Rôle des fluides sur le déclenchement et scenarii précurseurs
V. Maury, J.-M. Piau, D. Fitzenz

En dépit de très nombreuses approches et observations géostructurales, géophysiques, géochimiques, hydrogéologiques et maintenant géodésiques, la prévision des séismes reste encore un des défis majeurs posés à la communauté scientifique mondiale. Le rôle des fluides, autrefois dénié ou minimisé, apparaît comme essentiel, mais difficile à appréhender comme l'ont montré les déconvenues après la prédiction réussie du séisme de Haicheng (Chine, 1975) et les controverses sur l'apparition du gaz en surface comme indice précurseur pour le séisme de l'Aquila (Italie). 

En pratique, le déclenchement de séismes est conditionné par : (i) le chargement imposé par la tectonique des plaques, (ii) le mode de déformation (contractant ou dilatant) du noyau de faille, (iii) une liaison éventuelle avec une source extérieure de pression, (iv) les propriétés des fluides saturant le noyau de faille.

Le modèle analytique poroplastique de faille active proposé par Piau est dérivé de la structure simplifiée de la faille de Nojima (Japon, par Tanaka et repris par Fitzenz et Miller). En fonction des conditions et paramètres cités, il permet de comprendre les conditions d'apparition d'instabilités (séismes) et surtout d'évaluer les caractéristiques de ces séismes (chutes de contraintes et pressions de pore, déplacements, durée, vitesse et accélération), en fonction des propriétés géomécaniques des roches et des propriétés des fluides. 

Le modèle établit notamment que la compressibilité des fluides saturant le noyau de faille et ses variations jouent un rôle primordial sur le déclenchement de séismes. Plusieurs scenarii de mise en charge de la faille apparaissent possibles, expliquant des  observations in situ apparemment contradictoires ou non sytématiques. Le modèle s'applique également à la réactivation de failles et fractures en cours de forage ou de stimulation de réservoirs.

Une première application aux failles transformantes océaniques a été faite par l'IFREMER (publication  Nature Geosciences Mai 2014).

Partenaires

logo université de Pau